Alain Desrosières et les historiens : Une toile sans araignée

  • Béatrice TOUCHELAY Professeur d’histoire contemporaine, Université de Lille 3

Résumé

Alain Desrosières est un créateur de liens, une véritable araignée qui a réussi à tisser une toile reliant des chercheurs de différents horizons, de générations et de spécialités distinctes, et des praticiens du chiffre, peu habitués à réfléchir et à travailler ensemble. Il a largement contribué à réconcilier des étudiants de sciences humaines avec la statistique et à aiguiser leur sens critique. Attentif au moindre mouvement de sa toile, toujours prêt à aller discuter une idée, à répondre à une proposition de recherche, à soulever une nouvelle question, ou à présenter ses travaux aux publics les plus divers1, il a su créer les synergies, stimuler les questionnements et ouvrir les horizons de tous ceux qui se sont pris dans sa toile. La comparaison avec l’araignée s’arrête là ; la gentillesse, l’empathie d’Alain Desrosières pour tout ce qui posait question, son insatiable curiosité, sa capacité de se mettre au niveau de ceux qu’il rencontrait n’ont absolument rien à voir avec l’araignée qui n’est pas réputée pour sa générosité.
Publiée
2014-11-17