Techniques d’anonymisation

  • Benjamin NGUYEN Insa Centre Val de Loire et Inria Paris-Rocquencourt

Résumé

L’opposition entre une donnée qui permet d’identifier une personne et une donnée anonyme n’est pas une opposition absolue. C’est pourquoi il existe plusieurs méthodes d’anonymisation, plus ou moins efficaces. On utilise souvent aujourd’hui la « k-anonymisation », la « l-diversité », ou la « confidentialité différentielle », trois techniques dont les principes sont donnés dans cet article. Les différentes techniques sont à juger à la fois sur la sécurité qu’elles procurent, et sur ce qu’elles laissent subsister comme analyses possibles.
Publiée
2015-02-02