Éditorial

  • Emmanuel DIDIER

Résumé

Les archives conservent le passé, de sorte que l’on a parfois tendance à les imaginer sombres et poussiéreuses. En même temps, c’est dans le présent que les archivistes s’emploient à l’activité même consistant à conserver ; ils sont engagés de toutes leurs forces dans les évolutions contemporaines. Les archives sont donc tiraillées par un paradoxe permanent entre stabilitéet évolution.
Publiée
2015-10-08