Quantifier la littérature, qualifier la quantification : la culturomique et le N gramme de Google

  • Sanna ALAS

Résumé

Des rouleaux de papyrus poussiéreux des tombes de l’ancienne Égypte, jusqu’aux romans à quatre sous des rayonnages de librairies d’aujourd’hui, l’écriture a été une partie intégrante de l’expression culturelle humaine. La presse à imprimer à caractères mobiles de Johannes Gutenberg a largement accéléré le processus, et depuis, les livres sont publiés et diffusés à des rythmes étonnants. En 2010, on estimait à 129 864 880 le nombre de livres ayant été publiés, ce qui serait équivalent à 4 milliards de pages et 3000 milliards de mots (Taycher 2010).
Publiée
2015-12-24
Rubrique
Articles