Quand l’Ined rencontre Meetic

  • Marie BERGSTRÖM

Résumé

Certains thuriféraires des Big Data prédisent que ces données nouvelles vont supplanter les sources traditionnelles, telles que les enquêtes sur échantillon. Des chercheurs mettent au contraire en garde contre les données massives non structurées, en attirant l’attention sur leur manque de représentativité et sur leur instabilité. Rares sont les études qui utilisen tles deux types de sources. C’est le cas de ce travail, qui conclut à leur complémentarité.
Publiée
2018-01-25